Découverte de quelques lieux arty Marseillais à l’occasion du printemps de l’art contemporain

Rencontres, tables rondes, expositions, soirées, temps forts et concerts dans Marseille et toute la région, le PAC ou Printemps de l’art contemporain est un festival regroupant galeries, musées partenaires, centres d’art, lieux de productions et autres configurations créatives. Avec plus de 70 expositions d’art contemporain, le PAC est un moyen de redécouvrir Marseille et d’explorer l’effervescence artistique de la région. Artistes émergents, installés, français, marseillais et internationaux cohabitent au sein d’une constellation officielle et d’un programme hors-les-murs.

En plus de proposer de grands évènements dans les lieux et les galeries phares de la ville, par jour et par quartier, le premier week-end de juin (La Plaine – Le Panier – Belle de mai/Blancarde) le PAC propose des parcours en bus organisés à hauteur de 5 euros par personne, pour explorer les lieux d’art des plus petites villes de l’agglomération Aix-Marseille (Aubagne, Rousset, Châteauneuf-le-Rouge, Saint-Chamas, etc). Les routes du printemps se déroulent un peu avant l’ouverture officielle du PAC, c’est-à-dire au cours des deux derniers week-ends du mois de mai.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps et j’aurais vraiment aimé visiter d’autres lieux : Le Centre Photographique de Marseille, HLM Hors-les-Murs, Galerie Double V, La Compagnie, Togu Art Club, Galerie Crève Coeur… enfin j’aurais aimé TOUT voir et faire aussi les parcours en bus, je m’organiserai mieux l’année prochaine, mais voici les quelques lieux que j’ai découvert à cette occasion.

https://pac.marseilleexpos.com/fr/

Où, lieu d’exposition pour l’art actuel – 58 Rue Jean de Bernady 13001.

Tout est dit dans le titre. OÙ, lieu d’exposition d’art actuel est une association loi 1901 travaillant avec trois espaces en simultané: OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel dans le 1er, OÙ et L’ Aventure dans le 13ème et OÙ Galerie Paradis dans le 6ème, plus deux lieux de résidences d’artistes à Marseille et Capbreton. Les photos ci-dessous montrent l’espace de 25m2 du 1er arrondissement, lieu de diffusion et d’expérimentation artistique. L’exposition Tropical Depression présente le travail de Ben Saint-Maxens. Curatée par le collectif très dynamique La Balnéaire, l’expo évoque la remise en question de l’artiste sur ses premières recherches plastiques à propos de la fabrication de l’exotisme. OÙ est un lieu ouvert, mouvant qui se définit comme sans titre, sans thématique ni opposition.

Ben Saint-Maxens

Du jeudi au samedi de 16h à 19h. https://www.marseilleexpos.com/les-membres/liste-des-structures/ou-galerie-paradis/ http://www.ou-marseille.com/

Les ateliers [S]eruse – 25 Rue d’Isoard 13001.

Basé sur l’échange et la création pluridisciplinaire, les ateliers [S]eruses sont un lieu indépendant proposant des expositions ponctuelles, des ateliers, des évènements. Avec une programmation extrêmement riche et variée, il est intéressant de suivre leur actualité lorsque l’on désire se rapprocher du travail et regard de jeunes artistes.

L’exposition collective #BringSomethingInPink est en collaboration avec l’association Look&Listen (présente dans d’autres évènements du PAC) qui invite plus d’une trentaine d’artistes locaux et internationaux, à célébrer la couleur rose.

Entrée du lieu

Du jeudi au dimanche de 14h à 20h. http://atelier-seruse.blogspot.com/

Atelier Vé – 57 Rue du Coq 13001.

L’atelier Vé est un tout nouveau lieu marseillais, inauguré à l’occasion du PAC OFF. Né de la rencontre entre sept artistes, Vé est un lieu de production et de diffusion de la jeune création contemporaine. Le lieu n’est pas ouvert au public mais d’après ce qu’un des artistes m’a dit, l’atelier proposera des expositions ponctuelles avec les dernières pièces réalisées. Cette inauguration présentait le travail de Hugo Bonnifait, Agathe Chevrel, Delphine Dénéraz, Pierre Frulloni, Valentin Martre, Nicolas Pesquier, Tristan-Paul Guepin, Mélodie Blaison et Timothé Dichampt-Derossy.

Hugo Bonnifait
Delphine Dénéréaz
Timoté Dichampt-Derossy

https://www.facebook.com/atelierve.marseille/

Studio Fotokino – 33 allées Léon Gambetta, 13001.

Le studio Fotokoni est dirigé depuis 2001 par l’association Fotokino consacrée à la diffusion de travaux artistiques dans le champ des arts visuels (arts graphiques, photographie, peinture, illustration, cinéma, création vidéo ou sonore). C’est un espace d’expérimentation ouvert à tous les publics. Inscrit dans une démarche de sensibilisation du regard des plus jeunes et d’éveil de leur esprit critique, le studio Fotokino présentait à l’occasion du PAC Ink #4 Édition singulières, une exposition sur des éditions d’art indépendantes, notamment Rotolux Press (France), Tan & Loose Press (Los Angeles), Humobooks (Bueno Aires), Colorama books (Berlin), et 476 (France) et du graphiste Johann Kauth (Anvers). Le petit plus, un espace aéré et une belle librairie à l’entrée.

Du mercredi au dimanche de 14h à 18h30. http://www.fotokino.org/

Vidéochroniques -1 Place de la Lorette, 13002.

Situé au coeur du quartier du Panier, Vidéochroniques est une galerie d’art et une association proposant des résidences, des expositions, des conférences, des projections… Ce grand espace a accueilli une liste incroyablement longue d’artistes. (Toutes leurs activités sont bien référencées sur leur site internet). À  l’occasion du PAC, Vidéochroniques présente une belle exposition sur le travail de Pierre Malphettes, artiste peintre et plasticien ayant exposé à la Villa Arson et galerie Xavier Hufkens par exemple. Une adresse à connaître et à suivre absolument.

Pierre Malphettes
Pierre Malphettes
Pierre Malphettes
Pierre Malphettes

Du mardi au samedi de 14h à 18h. http://www.videochroniques.org/

FA1000IA, Matthieu Bertea – 33 Rue Saint-Jacques, 13006.

Dans ce lieu privé, situé dans le 6e arrondissement et ouvert sur rendez-vous, l’exposition personnelle FA1000IA présente le travail de Matthieu Bertea, jeune artiste marseillais et diplômé avec les félicitations à l’unanimité du jury de l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence. Matthieu vous reçoit dans cet espace présentant des pièces réalisées lors d’une résidence itinérante en Argentine sur invitation de l’Alliance Française, de l’Institut Français d’Argentine et de la Biennale de l’image en mouvement 2018. Son travail, alliant performances de scanographie, réinterprétation d’objets et images statiques et conjoncture des évènements spatio-temporels qu’il croise, ouvre à de nouveaux dialogues sur l’art et son environnement ainsi que sur le processus de détournement par le geste. C’est un travail complexe, précis et je vous invite à vous rendre sur le site internet de l’artiste, regarder ses vidéos de scanographies pour bien comprendre sa manière de créer.

Contactez directement l’artiste pour visiter l’exposition. http://www.matthieubertea.com/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s